on 28 juillet 2021 in Actualités

Pour connaître la juste valeur marchande d’une entreprise, il est important de réaliser une estimation. Bien évidemment, cette opération ne se fait pas à la volée elle suit plutôt une certaine logique. Voici une présentation du processus d’évaluation d’une entreprise.

Comment se déroule l’évaluation d’une entreprise ?

Avant d’entamer le processus d’estimation proprement dit d’une entreprise, il convient de chercher à connaître au préalable son climat interne et externe. Cette étape implique la réalisation d’un audit de chacune des activités que mène la structure. Ceci permettra d’avoir une idée des performances de l’entreprise et de son accroissement sur le long terme.

Une fois cette première étape franchie, l’évaluation de l’entreprise peut être enclenchée. Or, ceci ne serait possible sans la disposition du savoir-faire requis, d’où la nécessité de maîtriser les diverses méthodes d’évaluation existantes. L’étape suivante sera donc le suivi (au besoin) d’une formation en vue d’acquérir les connaissances nécessaires.

Avoir une maîtrise parfaite des divers procédés d’évaluation permet à ceux qui s’en chargent d’identifier les méthodes les plus efficaces et adaptées à la taille de l’entreprise. Une fois les méthodes choisies, l’appréciateur devra tenir compte des valeurs de marché pour faire son évaluation, et enfin, soumettre un bilan d’estimation. Dans ce document, ce dernier se prononce sur la valeur de l’entreprise évaluée.

Par ailleurs, le rapport d’évaluation doit indiquer les circonstances dans lesquelles l’opération est réalisée, les travaux exécutés, un résumé des calculs, les méthodes maintenues et celles rejetées avec justification, etc.

Quelles sont les méthodes d’évaluation d’une entreprise ?

Nombreux sont les facteurs qui entrent en jeu dans le cadre d’une évaluation d’entreprise. Tel que subtilement souligné plus haut, il existe donc différentes méthodes permettant d’évaluer une entreprise.

Les principales sont celles patrimoniales comptables et mixtes, selon lesquelles ce sont les éléments du bilan d’une entreprise qui en définissent la valeur. Elles impliquent une première méthode de calcul du capital net bonifié, et une deuxième, basée sur le calcul du quotient des bénéfices et du passif de l’entreprise.

Un autre moyen avec lequel une entreprise peut être évaluée est celui de l’analyse des flux axé sur l’accumulation des flux de fond ou celle des flux de trésorerie. Il est également possible d’estimer une entreprise avec les méthodes dites « comparatives entre entreprises ». Celles-ci regroupent la méthode des multiples et la méthode comparative organisationnelle.

La première traite des transactions comparables ou des comparables boursiers et consiste à définir un aperçu de négociations mesurables déjà réalisées dans ladite entreprise. Quant à la méthode comparative organisationnelle, elle préconise la prise en compte du capital immatériel dans l’évaluation d’une entreprise.

Les évaluations d’actions, d’obligations, de coûts et immobilières permettent également d’évaluer une entreprise.

Voir notre offre d'accompagnement à la reprise d'entreprise