Written by Alex on 10 octobre 2020 in Actualités

Encore appelé Bilan comptable, l’état de la situation financière fait partie des états financiers les plus courants en comptabilité. Il s’agit d’un document très important que l’entreprise doit fournir quand on veut l’auditer. Toutefois, l’état de la situation financière n’est pas toujours bien compris. Alors, de quoi s’agit-il en réalité ?

L’état de la situation financière

L’état de situation financière ou bilan comptable est l’un des principaux états financiers en comptabilité. Il synthétise à un certain moment tout le patrimoine (les actifs et les passifs) d’une entreprise. Les actifs sont les éléments tangibles tels que les terrains, les immeubles, etc. Les passifs quant à eux sont les ressources que ces actifs renferment ou génèrent. Il s’agit par exemple de capital, de crédits, de réserves, etc. L’état de situation financière retrace en réalité la situation patrimoniale de l’entreprise à un moment donné.

Quelle est la finalité d’un état de la situation financière ?

Le bilan comptable n’a pas qu’un seul objectif. Néanmoins, le principal objectif est la connaissance précise du patrimoine de la société qui permet de faire une évaluation de cette dernière. Pour les petites entreprises, l’état de la situation financière est un document qui est plus utile aux administrations, banques et plus généralement à des tiers. C’est un élément qui peut déterminer si l’entreprise est solvable en cas d’emprunt. Il permet aussi de déterminer les impôts et les taxes qui lui incombent.

Pour les entreprises plus importantes, le bilan comptable a les mêmes finalités. Toutefois, contrairement aux petites entreprises, il peut être établi plusieurs fois durant un exercice (quatre fois par exercice par exemple).

Plus généralement, on peut distinguer trois grandes finalités à un état de situation financière :

  • le bilan comptable interne,
  • le bilan comptable officiel
  • et le bilan comptable fiscal.

Le premier type de bilan est un état financier détaillé qui est surtout utile aux responsables d’une entreprise en interne. Le deuxième s’adresse aux clients, actionnaires, salariés, collectivités, etc. Le bilan comptable fiscal permet quant à lui d’évaluer le bénéfice imposable.

Quels sont les types de bilans comptables qui existent ?

L’état de la situation financière se décline en plusieurs variations, en fonction des normes nationales et internationales. On distingue donc de façon autonome, le bilan comptable selon les normes internationales (IFRS ou IAS) et le bilan comptable selon les plans comptables en France, en Belgique, en Allemagne, etc.

C’est surtout l’IFRS qui définit le bilan comptable comme « état de la situation financière ». La norme IAS 1 définit les structures possibles du bilan comptable, mais aucun format de présentation des constituants du bilan n’est prescrit. Aujourd’hui, les bilans comptables selon les normes internationales sont priorisés.

Voir nos offres comptables