Written by Actualites on 15 mai 2013 in Actualités

Le montant des factures de restaurant admis en déduction est plafonné à 17,70€ par repas.

Au delà, l’administration fiscale considère qu’il s’agit de dépenses personnelles non déductibles.

Exemple : un commerçant dont le magasin et le domicile sont situés à Paris a effectué en 2013 un déplacement dans le département des Yvelines pour réapprovisionner son stock. A cette occasion, il a dépensé 50€ pour son déjeuner. Les frais qu’il peut déduire s’élèvent à : 17,70€ – 4,55€ = 13,15 €. Le montant de la facture supérieur à 17,70€ n’est pas déductible sauf à démontrer qu’il n’existait pas de possibilité de déjeuner à moindre coût dans les environs.

Voir notre offre d'accompagnement à l'optimisation de votre entreprise